08/01/2008

01/2008-1 - Nouvelle mouture du plan de la gare de Coksdorf

Je n'hésite pas à remettre mon projet en question lorsque je sens que "ça ne va pas" !

C'est comme ça que, pour la énième fois, j'ai apporté des modifications, mineures il est vrai, au plan de la gare de Coksdorf. J'avais déjà ajouté un pont tournant comme indiqué dans mon post précédent, et cette fois ce sont 2 voies de débord qui vont permettre d'opérer plus facilement les diverses opérations de composition et décomposition de rames que j'ai prévu nombreuses. En outre, j'ai encore agrandi le rayon de courbure des voies d'entrée de la gare conformément à ma règle d'agrandir au maximum le rayon de courbure des voies visibles - les grandes voitures de 30 cm (en H0) qui jouent les polygonales raides, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé !!! Ce n'est ni esthétique, ni réaliste. J'ai aussi réduit les emprises de la gare des chemins de fer secondaires. Dans la foulée, j'ai quelque peu modifié le paysage environnant. Cela m'a permis de réaliser une trappe d'accès bien située et dégagée de toute voie. Je me sers d'ailleurs abondamment de celle-ci pour effectuer les travaux en cours.

 

 

 V-001 Réseau AS partie 1a

 


On remarque sur ce plan la présence de nombreux petits TCO (Tableaux de Contrôle Optiques) dont 2 concernent la gare souterraine. Comme je l'ai déjà expliqué dans le post "TCO et commande digitale d'aiguillages", j'ai opté pour des TCO locaux situés au plus près des accessoires (aiguillages, signaux, dételeurs, ...) à commander. De la sorte, tout en maoeuvrant ces derniers à l'aide d'une main, l'opérateur peut de l'autre main tenant la commande baladeuse contrôler aisément sa locomotive en ayant une vue rapprochée de celle-ci. C'est très pratique notamment pour les dételages de wagons.

J'éprouve maintenant une meilleure satisfaction à la vue de ce dernier plan et je crois bien qu'il ne comportera plus de changement des voies, excepté probablement dans la cokerie où l'emprise des bâtiments entraînera quelques modifications. Idem pour les grils d'aiguillages de part et d'autre de la gare. Par expérience, je sais que la réalité ne sera pas strictement conforme au plan. C'est dû au fait que j'aime utiliser des aiguillages de divers fabricants : Peco, Roco, Tillig, Hobby-Ecke Schumacher, assortis d'aiguillages de fabrication personnelle. Les angles de déviation vont de 6° à 12 ° et le rayon de courbure de la voie déviée varie fortement de l'un à l'autre d'autant que je modifie généralement ce dernier en triturant l'aiguillage pour obtenir la courbe souhaitée. Je réalise en fait un travail sur mesure un peu comme cela se passe en réalité.

 

Maintenant, place à la suite des travaux.

26/01/2007

01/2007-14 - Les étages inférieurs du réseau

Réseau en niche 3
Vue d'une voie en niche.

A condition que la niche soit bien décorée, il est assez plaisant de voir défiler les convois dans cet environnement restreint. Et c'est d'autant plus vrai que le niveau de la voie est élevé (ici, à 80 cm min. du sol).  Cette disposition me permet d'allonger la longueur de la ligne à double voie dans sa partie visible et de disposer ainsi d'un nombre suffisant de cantons. J'en ai prévu plus de 30, d'une longueur comprise entre 8 et 12 mètres chacun. La circulation des trains se fera, vous vous en doutez, dans le cadre d'un block-système sous la surveillance d'un ordinateur pourvu de l'excellent logiciel "Railroad & Co Train Controller". J'ai prévu la possibilité d'une gestion purement manuelle en cas de besoin. Deux lignes à voie unique et en cul-de-sac, qui desserviront 3 gares et une série d'embranchés, seront uniquement à commande manuelle, le réseau étant destiné à être exploité par un ou plusieurs opérateurs selon divers schémas assez variés.

 

IMG_3928a

Aller et retour plutôt qu'un ascenseur hélicoïdal.

Cette image qui ne suit pas l'ordre chronologique de ce blog montre anticipativement les deux aller et retour de la double voie lui permettant de passer du niveau +120 à + 80 cm (compté à partir du sol).

 

V-001c Réseau complet-extrait 3

 

 

V-001c Réseau complet-extrait 2


Plan des étages inférieurs.

Voici les deux étages inférieurs. Entre l'étage -1 (le plus bas) et l'étage 0 (visible), il existe l'étage 0/-1 qui comprend essentiellement une partie de la double voie reliant en pente douce les deux niveaux précités, à l'exclusion de toute "spirale", c'est-à-dire un ascenseur hélicoïdal qui permet aux trains de monter ou descendre. Sans cela, j'aurais dû accepter des rayons de l'ordre de 65/70 cm sous la gare en cul-de-sac de sorte que la déclivité aurait avoisiné les 2 %. Ce n'était pas acceptable compte tenu du cahier des charges que je m'étais imposé. Il faut savoir qu'une locomotive en tête d'une rame voit, en montée, sa charge remorquée augmenter considérablement de façon proportionnelle à la pente et à la petitesse du rayon de courbure de la voie. Pas question de voir mes locos "s'essuyer les pieds!", bien que j'aie prévu des doubles tractions comme il se doit. J'ai donc relié les niveaux supérieur et inférieur par une série d'aller et retour dont la déclivité n'excède pas 1,5 %. Une fois la double voie arrivée en bas, elle débouche dans une niche courant le long du réseau où elle redevient visible.  

 

 

25/01/2007

01/2007-13 - Sans un bon plan, point de réseau valable !

Réseau AS partie
Le plan de réseau concernant la partie visible (des modifications sont en cours)



Un réseau nécessite absolument un plan, sans quoi on court assurément à la catastrophe. C'est comme une maison et il faut tâcher de tout prévoir, y compris et surtout l'environnement.
Il existe 2 autres plans reprenant les 2 niveaux inférieurs sans compter les plans de détail. En effet, des voies souterraines ainsi qu'une gare fantôme courent sous la partie visible comme c'est généralement le cas sur la plupart des réseaux ferroviaires miniatures. 

J'ai à peine ébauché le "décor" sur mon plan, mais pas de problèmes, il est entièrement dessiné "dans ma tête". Je le coucherai petit à petit sur le plan, au fil du temps. Néanmoins, les cotes de niveau dûment étudiées sont déjà indiquées. C'est indispensable afin que les voies comportent des pentes correctes (chez moi, 1,5 % max.). J'ai toujours conçu le plan des voies de concert avec l'environnement que je souhaitais de façon à obtenir une harmonie une fois le réseau fini.

Il est prévu une extension vers la droite (salle 3 non visible en totalité sur le plan), mais je doute qu'elle soit mise en chantier dans le futur. Construire un réseau constitue une somme de travail considérable et il faut compter en milliers d'heures. Et il n'y a pas que ça dans la vie ! La partie ici présentée va m'occuper pendant des années. La salle 3 abritera probablement au moins les raquettes de retournement et des garages de matériel roulant, sans aucune décoration, très faciles d'accès, ce qui libérera d'autant le dessous des châssis de la salle 2.

 





Réponse au commentaire n° 1 de Joseph.

A propos de la salle 3, André nous avait expliqué qu'il prévoyait l'installation d'une gare souteraine suspendue....(sic). Joseph.

Parler de gare "souterraine suspendue" est sensé si l'on pense à une gare qui est à la fois souterraine ... et suspendue au châssis par des tiges filetées ou autre système. Mais il ne s'agit pas de cela en l'occurrence, mais plutôt d'une gare "aérienne" suspendue. Je m'explique. Dans l'hypothèse d'une extension de la partie visible dans la salle 3, peu probable ainsi que je l'ai dit, il n'y aurait pas de gare souterraine logée sous le châssis du réseau, mais bien une gare suspendue au plafond dont le niveau se situerait à 2,20 m. Il s'agirait d'une sorte de faux-plafond suspendu sur lequel les trains circuleraient. En fait, le sol d'une partie de la salle 3 (que j'appelle salle 3b) est situé 1 m plus bas que celui de la salle 2. Et, le niveau des voies dans cette dernière étant de 1,20 m (compté à partir du sol), cela correspond à un niveau de 2,20 m dans la salle 3b. Il suffit de faire traverser le mur par le train et celui-ci se retrouve au-dessus du faux-plafond (parsemé de nombreuses trappes d'accès ). Voilà. Simple, non ?

01:22 Écrit par André S dans 04. Plans | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : -plan des voies visibles |  Facebook |