27/12/2008

12/2008-3 - Les attelages Kadee - partie 2

Pour minimiser le coût de l'adaptation des wagons, j'ai divisé mon parc de wagons en 2 catégories : les rames divisibles et les rames indivisibles, celles-ci étant constituées principalement de voitures de voyageurs.

Les rames indivisibles reçoivent autant que possible des attelages courts des marques Märklin, Fleischmann ou Roco Goldorak, excepté aux extrémités de la rame où j'installe un attelage Kadee. Le cas échéant, sur les anciennes voitures dépourvues d'élongation, des boîtiers adaptables avec timon à élongation (Roco, Symoba, Ribu, etc.) permettent de résoudre le problème.
Quant aux rames sécables, l'attelage Kadee répond aux 3 conditions suivantes. Premièrement, il va de soi que tous les wagons doivent pouvoir être attelés et dételés aisément. Ca, c'est une première condition impérative. La seconde condition est le prédételage indispensable à mes yeux. Cette possibilité réduit fortement le nombre de dételeur car un seul peut souvent suffire à l'entrée d'un grill d'aiguillages. On dételle entre deux wagons au choix avant le premier aiguillage et on refoule jusqu'à ce la portion dételée se trouve au bon emplacement. On fait marche arrière avec le restant de la rame. Ce genre de manœuvre est également utile pour aller placer un wagon à un endroit précis, par exemple sous la marquise du magasin aux marchandises. Une troisième condition est l'accouplement en douceur. Inutile donc de lancer la locomotive à toute allure contre la rame pour réussir un accouplement. L'attelage Kadee est particulièrement doux à l'accrochage pourvu que les têtes d'attelage soient bien positionnées.

Je touche là à un petit inconvénient du Kadee qui exige une bonne précision dans la pose. Grâce au calibre Kadee pour le réglage en hauteur et avec un peu de soin, on y arrive aisément.

Kadee 7 (Small)
Cette jauge Kadee qui se fixe simplement sur la voie permet de vérifier le bon positionnement en hauteur de la tête d'attelage ainsi que la bonne hauteur de la tige courbe par rapport aux rails.

Pour être honnête, je cite un second inconvénient. Avec les dételeurs fixes, on constate parfois un dételage intempestif au passage d'une rame de wagons.C'est embêtant surtout sur les voies principales situées en gare. Il suffit d'un petit rapprochement de deux wagons dû à un petit choc pour que les attelages qui les relient se découplent. J'ai résolu ce problème en éliminant le champ magnétique permanent là où c'est nécessaire. J'en parlerai plus loin.

 

Une précision. Les copies de l´attelage Kadee se bousculent depuis que cette invention est tombée, de par son âge, dans le domaine public ! Je me méfie de ces imitations et déconseille l'utilisation de ces clones qui sont loin d'avoir fait leurs preuves. Leur fonctionnement et leur fiabilité sont moindres que chez Kadee.

 

Une fois que l'on s'est mis à équiper ses wagons d'attelages Kadee, on acquiert vite un tour de main. En principe, le Kadee n° 5 peut être mis à toutes les sauces. En effet, à en croire les newsgroups Kadee, "Utilisez toujours le n° 5 ; si le 5 ne rentre pas, coupez-lui les oreilles ; si ça ne rentre toujours pas, démerdez-vous pour que ça rentre...". Mais rassurez-vous, le numéro 5 et ses dérivés sont les maîtres-achats et rares sont les wagons qui ne l'acceptent pas. Dans ce cas, on choisit un autre numéro. Le numéro 21 (long timon et tête surhaussée) est en particulier un des plus faciles à monter sur du matériel européen.


Avant toute opération de placement d'attelage, il est nécessaire d'enlever les essieux et d'araser la surface sur laquelle reposera le boîtier d'attelage. Pour ce faire, je me sers de fraises cylindriques ou coniques montées sur une petite perceuse. Le cas échéant, je taille un peu dans le bas de la traverse porte-tampons, cela dépendant du type d'attelage. La mise à hauteur se fait en utilisant de petites épaisseurs tirées hors de chutes de plasticarte de différentes épaisseurs. Le tout est non seulement collé mais aussi fixé solidement à l'aide d'une vis taraudeuse de 2 mm de diamètre (il est souhaitable de forer au préalable un trou de 1 mm de diamètre).



Kadee 2 (Small)

A gauche, j'ai placé un attelage standard n° 5, c'est le plus connu. Vu que son timon est court, le boîtier dépasse un peu de la caisse. A droite, j'ai installé un n° 46 à timon long de sorte que le boîtier est entièrement logé sous la caisse. Je signale toutefois que l'arc de cercle que décrit le timon n'est pas identique pour les deux types, le rayon de l'arc étant plus grand avec les attelages des séries 20 et 40. Cela influe quelque peu sur l'opération de dételage.


Le n° 46 est en fait un n° 5 doté d'un timon long. A noter que les attelages métalliques de la série 40 peuvent être remplacés par ceux de la série 20 qui sont en plastique.
Il existe 3 sortes de timons dont les têtes sont soit centrées, soit surhaussées, soit surbaissées par rapport au boîtier.  Cela peut faciliter le travail de montage. Par exemple, le n° 21 a une tête surhaussée qui permet d'abaisser le boîtier et autoriser un passage du timon juste sous la traverse de choc, moyennant un limage léger.

5
L'attelage universel n° 5. Il est livré en kit (on peut aussi le commander monté, mais, bien sûr, c'est plus cher). Le montage est ultra simple et le plastique se colle aisément (attention, il ne faut que très peu de colle pour ne pas qu'elle s'infiltre à l'intérieur, il s'agit juste d'effleurer les bords du boîtier à l'aide d 'un fin pinceau trempé légèrement dans de la colle liquide pour maquettes plastiques).





chart

La gamme des attelages des séries 20, 30 et 40.





Série 30

La série 30.





Série 20
La série 20.



Depuis que les wagons sont équipés d'office de boîtiers sur timon à élongation pour tête d'attelage interchangeable, le travail est ultra simplifié. On installe tout simplement le n° 18 qui convient pratiquement à tous les wagons. Mais là surgit un problème. En effet, et je cite l'éminent maître Jacques Le Plat, "La version européenne de l'attelage Kadee constitue une hérésie par rapport à la cinématique des attelages courts auxquels elle est censée s´adapter. Cette cinématique implique une liaison linéaire rigide entre les deux boîtiers d´attelage NEM, ce qui est effectivement réalisé par les attelages courts Fleischmann, Roco et autres. Le Kadee, malheureusement, a besoin d´un mouvement latéral des mâchoires pour permettre le dételage et cette liberté, normalement assurée par le timon des attelages américains, a dû être reportée sur la tête même de l´attelage européen. Cette possibilité de pivotement des deux têtes Kadee induit un degré de liberté supplémentaire dans l´attelage et permet à celui-ci de prendre toutes les positions imaginables. En traction, peu de problème car cette dernière impose une contrainte compensatoire (liaison la plus courte possible), mais en refoulement, l´attelage et les boîtes peuvent effectivement se mettre dans toutes les positions, ce qui peut provoquer déraillement, mariage de tampons, découplage intempestif (qui ne se confirme évidemment que lors d´une reprise en traction)".

18
L'attelage Kadee n° 18, celui qui convient généralement à nos wagons européens. Le cas échéant, on peut utiliser le n° 17 plus court, ou les n° 19 et 20, plus longs.



Personnellement, j'élimine la possibilité de l'élongation en bloquant tout simplement le timon d'élongation afin d'en revenir au cas des wagons sans attelages à élongation. Ce faisant, j'élimine tous les dysfonctionnements cités par Le Plat. Néanmoins, avec les attelages européens n° 17 à 20, il n'existe plus de débattement du timon de l'attelage Kadee puisque la tête est directement montée sur le support fixe au moyen d'un pivot et d'un petit ressort de rappel.


Kadee 1 (Small)

Le timon d'attelage à élongation est bloqué à l'aide d'une clou en laiton traversant timon et plancher. Ce clou est fixé au moyen d'une mini-goutte de colle cyanoacrylate. L'attelage Kadee n° 18 est simplement enfiché dans le boîtier normalisé.
On voit bien ici le débattement limité de la tête d'attelage dépourvue d'un timon propre.



Avant l'apparition des attelages n° 17 à 20, il existait un attelage dit européen car il comportait un long timon permettant à la tête de dépasser les plateaux des tampons. Il s'agit du n° 16.


Kadee 3 (Small)

L'attelage n° 16 qui présente l'avantage d'un faible encombrement. Il n'est cependant pas facile à assembler.



Kadee 4 (Small)
Il y a toujours moyen de poser un attelage Kadee sur un modème réduit. Ici, il s'agit d'une locomotive Roco à bogies. Faute de place pour le boîtier, j'ai simplement utilisé un timon long et sa tête d'attelage sans aucun boîtier. Bien sûr, le timon ne peut plus se mouvoir et seule la mâchoire est encore mobile mais cela n'empêche nullement l'accrochage ou le dételage d'un wagon.


Commentaires

Ou se procurer ce type d'attelage? Bonsoir,

j'ai un projet de réaliser un grand réseau et je souhaite m'équiper d'attelages Kadee pour mes modeles actuel et les futurs acquisitions. Mais apres plusieurs recherches sur le net, je n'en trouve pas.
Avez-vous la possibilité de fournir une adresse ou le site internet là où-vous vous procurez?
Merci.

Écrit par : Citrofou | 28/12/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.