27/12/2008

12/2008-4 - Les mécanismes de dételage Kadee - partie 1

En fait de mécanisme, il n'y en a aucun à vrai dire avec les attelages Kadee puisque le dételage est le résultat de l'action d'un champ magnétique.

Dét 1 (Small)

La première chose à faire est de déterminer l'emplacement des dételeurs. Ici, il s'agit du dételeur magnétique n° 308. Remarquez que le dételeur est assorti d'une plaque métallique qui augmente l'efficacité du champ magnétique (la photo montre les deux côtés du dételeur 308).


Je repère d'abord ce qu'on appelle la traverse d'écartement (le gros trait entre les deux voies qui marque l'emplacement où je descends en dessous de 53 mm - dans la réalité, il s'agit souvent d'une traverse peinte en blanc posée entre deux voies juste à l'endroit où l'entraxe de voies passe en dessous du minimum requis). Le wagon ne peut pas dépasser cette limite sous peine d'accrochage par un autre wagon ou locomotive passant sur la voie adjacente. Le dételeur est installé juste avant cette traverse d'écartement.


Dételeur 308

Le dételeur Kadee n° 308. Son action magnétique est permanente et présente donc l'inconvénient d'un dételage intempestif en cas de rapprochement accidentel de deux attelages Kadee juste au-dessus d'un tel dételeur. Il fonctionne impeccablement et il se place sous les traverses, ce qui le rend invisible. On ne peut faire mieux en matière de camouflage. En outre, il ne nécessite aucun câblage ni mécanisme.Ca nous change des vilains et bruyants dételeurs électromagnétiques pour attelages à boucle !


Dét 2 (Small)
Après avoir dessiné le contour du futur dételeur, j'entaille la semelle de liège de 6 mm afin d'y pratiquer une cuvette aux dimensions du dételeur.

 

Dét 3 (Small)
Le premier dételeur est en place. Je creuse ensuite l'emplacement pour le dételeur de la voie adjacente.


Dét 4 (Small)

Voilà mes deux dételeurs encastrés. Je peux maintenant reposer la voie.


Dét 5 (Small)

Je m'assure que les dételeurs ne dépassent pas le niveau supérieur de la semelle en liège. Il faut aussi veiller à laisser le moins d'espace libre entre le dessous du travelage de la voie et le dessus du dételeur pour une action magnétique optimale. Cela étant vérifié, je refixe définitivement la voie.



Dét 6 (Small)

Afin d'éviter que la colle qui sera utilisée pour coller le ballast ne pénètre dans la cavité et n'entraîne une augmentation du bruit lors du passage d'un convoi (je rappelle l'effet caisse de résonance qu'il faut réduire au maximum), je pose des bandes de papier autocollant par-dessus les dételeurs avant de reposer la voie.
On voit ici que les attelages sont en position de prédételage à cause du champ magnétique permanent.



Dét 7 (Small)
Dét 8 (Small)

Je n'hésite pas à poser des dételeurs en courbe pourvu que la courbure des voies soit faible. L'accouplement ou le dételage  n'en souffrent pratiquement pas. Cela me permet d'augmenter au maximum la longueur utile des voies.


 

 

Voici une petite séquence montrant les divers stades d'une opération de dételage avec prédételage.

 

Dét 9 (Small)
Deux wagons sont attelés et je me propose de les désaccoupler et d'aller déposer le dernier à un endroit précis. La première chose à faire est de rendre visite au dételeur

 

Dét 10 (Small)

On pousse ou on tire les deux wagons de façon à amener leurs attelages au-dessus du dételeur. On dispose d'une bonne marge de manœuvre du fait que le champ magnétique exerce son action sur une certaine longueur. On fait ensuite effectuer à la locomotive un petit déplacement de façon à créer un certain espacement entre les deux wagons. La photo est prise à ce stade.


Dès le début de l'entrée dans le champ magnétique du dételeur, les timons s'écartent au maximum et les mâchoires s'ouvrent. Les deux attelages restent dans cet état tant qu'ils sont soumis au champ magnétique. On voit bien ici la grande marge de manœuvre offerte par le dételeur. Du fait de l'invisibilité du dételeur, il est bon de repérer ses deux extrémités au moyen d'un  artifice, par exemple une touche de peinture blanche sur le bout d'une traverse.


Compte tenu de la position des deux attelages, nous sommes dans le cas où il est possible d'effectuer une opération de prédételage. Il suffit de rapprocher simplement les deux wagons.

Dét 11 (Small)

Voilà qui est fait ! Ainsi disposés, les attelages ne peuvent se raccoupler. En poussant les deux wagons jusqu'à l'endroit désiré, sans toutefois leur permettre de se séparer prématurément, il suffira ensuite de faire marche arrière et d'abandonner le wagon sur place.

 


 

Dét 11a (Small)

 

Le champ magnétique est puissant de sorte qu'il arrive que les attelages soient tellement écartés qu'ils se côtoient. C'est surtout dû aux grands timons et on le voit bien sur les photos précédentes. Ce n'est absolument pas grave car on refoule alors à tampons joints.

 

Dét 12 (Small)

 

La locomotive est en train de refouler les wagons jusqu'à l'emplacement désiré.



Dét 13 (Small)

Une fois les deux wagons arrivés à l'emplacement désiré, la locomotive fait marche arrière et abandonne le dernier wagon.

 

C'est un réel plaisir d'effectuer des manoeuvres avec l'attelage Kadee. Il est vrai que c'est du travail d'équiper les anciens wagons dépourvus de timon à élongation, mais quelle satisfaction lors de l'exploitation !



Suite au commentaire de Citrofou ci-dessous, voici quelques informations complémentaires.

Pour obtenir un dételage, il est nécessaire de positionner les deux attelages accouplés sur le dételeur. Ensuite, la loco doit faire marche arrière, c'est-à-dire refouler légèrement la rame de wagons juste assez pour que les attelages se trouvant au-dessus du décodeur soient pressés l'un contre l'autre. Rien ne se passe jusqu'à ce moment. Puis, la locomotive doit faire une très petite marche avant. Dès que les deux têtes d'attelage commencent à se séparer, elles s'écartent automatiquement l'une de l'autre en pivotant sur leur axe sous l'effet du champ magnétique. Les timons pivotent également ce qui provoque un écart encore plus grand.

delyd1-4
Ce petit schéma montre les 4 étapes successives permettant de prédételer un wagon et de l'abandonner à un endroit précis :1. amenée des 2 attelages au-dessus du dételeur; 2. séparation des 2 attelages; 3. refoulement jusqu'à l'endroit désiré; 4. abandon du wagon.

 


En exploitation normale, lorsque les attelages sont tendus (c'est le cas d'une rame en traction), les attelages ne peuvent pas se séparer à cause de la forme des deux têtes (la petite  lèvre recourbée vers l'intérieur) malgré l'action du champ magnétique.  Lorsqu'ils sont pressés l'un contre l'autre (c'est le cas d'une rame en refoulement), ils ne peuvent pas non plus se séparer, forcément ! Le passage sans arrêt au-dessus d'un dételeur n'entraîne donc pas de dételage, sauf accident.

Lorsque deux attelages accouplés passent au-dessus d'un dételeur, ils ne peuvent pas se séparer comme expliqué ci-dessus, excepté si, par accident, la locomotive freine inopinément pendant un bref instant (par exemple parce qu'elle ne capte plus le courant - saletés sur la voie, roues encrassées, ...). En effet, à ce moment, les wagons, sous l'effet de l'inertie, se presseront les uns contre les autres pendant un bref instant. Puis, sous l'effet de l'accélération de la locomotive en reprise de vitesse, ils auront tendance à se séparer. Cela suffira à séparer - pas toujours - les deux attelages se trouvant malencontreusement sur le dételeur juste à cet instant. Le freinage suivi aussitôt d'une accélération, on a tous expérimenté cela sur son réseau. Ce n'est pas grave sauf si, malheureusement, ...

C'est toujours embêtant lorsqu'une locomotive perd des wagons. Pour éviter cela, essentiellement sur les lignes principales en gare, on peut utiliser 2 méthodes que j'expliquerai par la suite. 
 

 

 

Commentaires

au sujet des detteleurs magnétiques Bonsoir, Bravo pour votre réalisation, notamment sur la fabriquation des aiguillages.

J'ai une question qui me démange au sujet des detteleurs pour les kadee, si vous faites rouler une rame complète dessus, ils se détachent?

Comme vous l'indiquez on peut détacher un wagon puis le pousser sans qu'il se raccroche, mais lorsque le wagon est arrivé a destination, on repart dans l'autre sens mais le wagon qui a servi a pousser celui qu'on a laissé seul sera aussi détaché de la machine puisque lui aussi est passé au dessus du detteleur? ou il est toujours accroché a la machine?

Merci et encore bravo!

Écrit par : Citrofou | 27/12/2008

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,

Merci de votre explication rapide, cela m'a apporté la réponse à ma question.
Encore Bravo et a bientôt.

Écrit par : Citrofou | 28/12/2008

Répondre à ce commentaire

de vielles connaissances Quel ne fut pas la surprise, mon chère André de te retrouver toi et richard , et oui ça fait 24 ans que l on c est plus croiser !!! c est ça la vie !!! mais on n oublie pas les beaux moments de la vie , encore merci pour les wagons cadeaux de mariage.A bientôt peut être , amitiés de Raeren.
Jean marie

Écrit par : cormann jean marie | 30/01/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.