05/12/2010

12/2010 - Les commandes baladeuses

Les technologies évoluent et on pourrait même se plaindre qu'elles évoluent trop vite.
En effet, il arrive que du matériel acheté auparavant se retrouve obsolète. C'est le cas de mes premiers décodeurs que j'ai dû remplacer pour disposer des nouvelles fonctionnalités alléchantes qu'offrent les décodeurs plus récents. Heureusement, je leur ai trouvé une nouvelle affectation dont je vous parlerai plus tard.

Il en est de même pour mon block-système. Les détecteurs d'occupation Lenz et LTD classiques vont être remplacés par les nouveaux détecteurs LRC130 de Lenz (je vous en ai parlé dans le post 11/2010-1).
Bien sûr, on n'est pas obligé de suivre l'évolution à tout prix, car cela a un coût non négligeable. Dans mon cas, j'ai réfléchi longuement et j'ai opté pour le nouveau système Lenz intégrant la rétrosignalisation de l'adresse des locos car je l'espérais depuis longtemps.

Ceci m'amène à vous parler d'un nouveau pas en avant dans le domaine de la commande manuelle des trains.
Partisan des commandes baladeuses, donc non inféodées physiquement à une centrale comme dans le cas de l'Intellibox de Ühlenbrock ou de l'ECOS de ESU, j'ai choisi depuis longtemps les commandes baladeuses Lenz LH100 et LH90, toutes deux reliées par un câble au bus de commande XpressNet et la MobilControl de ESU, hélas abandonnée par le fabricant, mais qui offrait le grand avantage d'être sans fil.

 

Commandes baladeuses 1.JPG
 A gauche la commande sans fil Mobil Control de ESU et, à droite, les deux commandes avec fil LH 90 et LH100 de Lenz.

 

Il existe aussi une commande sans fil chez Lenz, mais qui semble très peu connue. Pourquoi, je me le demande. Pourtant, elle est pratique et peu coûteuse. Le module XPA permet de connecter un téléphone portable au bus de commande XpressNet. Et de vieux téléphones portables, on en trouve à la pelle pour pas un rond. Certains regretteront peut-être de ne pas en avoir acquis une dans le passé car la fabrication a été abandonnée par Lenz, vu les faibles ventes.

 

Commande baladeuse 2.JPG
Un ancien téléphone portable est connecté au bus de commande via l'adaptateur XPA. On se sert du pavé numérique pour appeler et piloter une locomotive : l'étoile et le carré pour appeler la loco, les 3 chiffres de droite pour la faire avancer, les 3 de gauche pour la ralentir et les 3 du milieu pour marche avant, arrêt d'urgence et marche arrière. Quoi de plus simple !

 

 

Maintenant, place aux i-Phones et i-Pods qui utilisent la communication sans fil Wi-Fi. Des petits malins, modélistes ferroviaires à leurs heures perdues, se sont dit chez Apple qu'il serait intéressant de développer un petit logiciel afin d'adapter les nouveaux joujous au petit train. Ce logiciel existe maintenant depuis un certain temps et commence à être bien connu aux Etats-Unis. Il s'appelle TouchCab et est téléchargeable gratuitement.
J'ai eu l'occasion de jouer avec ça et cette nouvelle commande possède des atouts certains dont les plus évidents sont le grand écran en couleurs et l'affichage de la totalité des adresses contenues dans la mémoire de la centrale.
Le principe est le suivant : on connecte un i-Pod (ou un i-Phone, voire un i-Pad) à un routeur, qui est lui-même connecté au réseau de chemins de fer miniatures via une interface.
Je vous joins une vidéo juste pour vous donner une idée. Elle n'est pas de superqualité et vous verrez que je suis parfois maladroit avec mes gros doigts (mon gros problème de toujours avec les appareils modernes aux touches minuscules). En outre, ce n'est pas évident de manier l'iPod et la caméra simultanément.

Au début de la vidéo, on voit l'appareillage comportant l'iPod, un routeur, l'interface et divers brols. C'est du bricolage évidemment.

http://www.youtube.com/watch?v=PToKqAzgzHE


Comme on dit, on n'arrête pas le progrès. Lenz s'est évidemment inscrit dans cette mouvance et proposera l'année prochaine une nouvelle interface permettant de se servir des nouveaux i-Phone, i-Pods et autres gadgets du même genre.

Je ne suis pas réticent aux commandes sans fil mais je resterai quand même fidèle aux commandes classiques, surtout la LH90 avec sa grosse molette, pour manoeuvrer dans les gares.

Un dernier mot : d'autres programmes voient le jour, tel le Wi Throttle dont l'affichage est alléchant. comme le montre la vidéo suivante.

http://www.youtube.com/watch?v=0WEn43gNX4w&feature=related

A n'en pas douter, beaucoup de modélistes, surtout les plus jeunes, vont se jeter sur cette nouvelle commande.