27/03/2011

03/2011 - La menuiserie de la salle 2 - suite 1

Depuis mon post sur les premiers châssis de la salle 2 datant de novembre 2010, mes 2 camarades et moi avons fait du bon travail.

Le travail est compliqué du fait qu'une bonne partie du réseau dans cette salle comporte 3 étages : la double voie en niche de 30 cm de large au niveau 80 cm (à partir du sol) en guise de voies de parade et qui perd ainsi son statut de double voie souterraine cachée sur une bonne partie de son parcours, les voies du niveau "normal" comportant les gares et raccordés qui se trouvent à une hauteur moyenne de 120 cm et enfin l'étage supérieur supportant une simple voie en antenne qui se déploie à environ 165-170 cm du sol. Cette voie est surtout destinée à voir circuler des trains  dans un décor champêtre et en général sur une assiette de voie en remblai un peu comme on peut voir les trains réels passer sur une voie surélevée.

 

IMG_7666.JPG
Trois plans relatifs à la partie en U à double face nous permettent de travailler avec une certaine précision. Tous les niveaux sont soigneusement notés.
A gauche, l'étage "normal" avec gares et emprises diverses (niveau moyen 120 cm) ; à droite, l'étage inférieur comprenant la double voie en niche au niveau 80 cm ; au centre, les voies reliant les deux étages précités. Le plan concernant l'étage supérieur au niveau 165/170 cm vient en sus, mais pour l'heure, je ne m'en occupe pas.

 

IMG_7718.JPG

Une bonne partie des colonnes du U sont déjà en place. Ici, nous nous trouvons du côté extérieur.

 

 IMG_7720.JPG
Nous voici à l'intérieur du U. A droite, la menuiserie est presque terminée et comporte les bandeaux de façade et les panneaux de fond. 
Il est évident que l'on ne verra plus l'autre côté lorsque les panneaux de fond seront mis en place. Je rappelle qu'il s'agit d'une exploitation "point to point" : on prend en charge un train quelque part et on le mène à sa destination en suivant la voie avec respect des signaux gérés par l'ordinateur et en menant les opérations prévues pour le train en question. C'est finalement comme en réalité.

 

IMG_7684.JPG

Vue aérienne au fond du U. Mes deux camarades me disent maintenant : "Ah ! On voit maintenant ce que tu veux faire". Je concède qu'il n'est pas facile de "voir" en 3D ce que représentent des plans en 2D. Même moi qui ai conçu ceux-ci, je dois parfois faire un effort de concentration pour m'y retrouver lorsque je les lis.

 

-infrastructure_chassis ajouré

Autre vue de la partie terminée à l'exception de l'assiette de voie à l'étage +1. Les bandeaux sont découpés provisoirement en laissant de la marge pour une découpe plus fine pour une meilleure adaptation au futur décor. L'étape suivante consiste bien sûr à la pose de la voie. Inutile de préciser que le décor sera du type "relief en coquille", c'est-à-dire treillis de support, bandes plâtrées et pâte de papier mise en forme.

 

 

IMG_7715.JPG

Extérieur du U et vue du couloir longeant la grande gare (à gauche) qui sera traversée par la ligne 10 à double voie (que l'on voit d'ailleurs partiellement en souterrain). Sur la droite, on voit l'assiette de la voie de la ligne 21 à voie unique qui va contourner le U avant de poursuivre à l'intérieur de celui-ci. Il s'agit d'une construction classique d'assiette de voie sur chandelles, une méthode très pratique pour régler le niveau variable de la voie (ici, elle monte de l'arrière-plan vers l'avant-plan de la photo selon une pente variant de 1 à 2 %).

 

 

-infrastructure_chassis ajouré
Encore une petite vue des "entrailles". Les assiettes de voie souterraines sont pourvues, ainsi que je l'ai déjà mentionné sur d'autres billets, d'un garde-corps sur les deux côtés afin de prévenir tout risque de chute du matériel roulant sur le sol. Le garde-corps est transparent du côté le plus aisément accessible afin de bien voir ce qui se trouve sur la voie.

 

La première tranche des travaux de menuiserie se termine tout doucement et nous pourrons, mes 2 aidants et moi, passer à la pose de la voie visible et de son câblage. 'Y a du boulot compte tenu des deux gares comportant de nombreux aiguillages et signaux sans oublier les panneaux d'appareillage pour le bloc-système.

Une fois les tests de roulement effectués avec succès, viendra l'étape de la décoration bien que celle-ci sera parfois entamée de concert avec la voie car il faudra bien parfois disposer quelques bâtiments pour une pose adéqute des voies.

Bref je ne suis pas encore sorti de l'auberge.


Commentaires

Bravo André pour le travail déjà accompli !! Bravo pour la menuiserie avec un budget bois qui doit être plutôt sympa !! serait-il possible d'avoir des nouvelles et des photos sur l'avancement des travaux un peu plus souvent.
Merci d'avance et bon courage...
Patrick

Écrit par : Patrick | 02/04/2011

Répondre à ce commentaire

GÉNIAL... Ne lâche pas André.

Luc

Écrit par : Luc Toulouse | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

Superbe travail, cela fait combien que vous y êtes ,et combien de temps vous reste de travaux

Écrit par : Nuzillard | 31/10/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

J'ai commencé la construction de ce réseau en 2004. Cela fait donc 12 ans maintenant. J'ai été heureusement secondé par 2 amis modélistes pendant de nombreuses années. Actuellement, les trains roulent manuellement ou sous le contrôle de Train Controller de sorte que je peux me consacrer principalement à la décoration, une activité que j'effectue en solitaire. Cela implique aussi les opérations de mise en conformité (organes de roulement, attelages, lest, ...) et de la patine du matériel roulant.

Quant à déterminer le temps qu'il me reste pour terminer ce réseau, j'estime qu'il ne sera jamais complètement achevé vu l'ampleur du travail et c'est tant mieux car le plaisir consiste à peaufiner sans cesse le fonctionnement et la décoration de l'ensemble qui, je le rappelle, occupe une superficie de plus de 60 m².

Écrit par : André Saenen | 13/11/2016

Les commentaires sont fermés.