01/06/2011

06/2011 - La voie : la semelle insonorisante

Un petit mot sur la semelle insonorisante. Je vous en avais déjà parlé dans mon billet 07/2008 où j'expliquais que je pose 2 semelles superposées, une de 2 mm d"épaisseur et une seconde de 4 mm d'épaisseur, cette dernière étant découpée en pleine voie afin de donner la forme d'un beau lit de ballast. A noter que dans les parties cachées, je ne pose aucune semelle insonorisante car celle-c ne servirait à rien étant donné que les voies souterraines ne sont pas ballastées, donc collées. Le bruit formé par les trains est par conséquent insignifiant.

On trouve dans le commerce spécialisé des semelles de ballast prédécoupées en deux demi-bandes (Faller, Woodland Scenics, ...). Le prix n'est pas donné évidemment et, afin de soulager mes finances relativement sollicitées à ce stade de l'avancement des travaux, je les découpe personnellement dans un grand rouleau de liège que j'achète dans les magasins de bricolage bien achalandés. Ceux que j'achète font 5 m de long sur 50 cm de large dans les deux épaisseurs mentionnées.

Le problème est la découpe en biseau. A cet effet, je me suis fabriqué un outil de découpe en me basant sur le modèle qu'un modéliste avisé a présenté dans son blog personnel que je recommande par ailleurs (4e lien dans la liste "Autres réseaux".

 

 

IMG_7943.JPG

Une première passe permet de découper à 45° une demi-bande de liège.

 

Semelle liège fab3.JPG

Une seconde passe permet d'obtenir la seconde moitié, les deux réunies formant une semelle de 5 cm de large.

 

 

 

-voie_isolation phonique

Voilà le résultat.

 

-voie_isolation phonique

Sur la première semelle de 2 mm d'épaisseur couvrant toute la largeur de l'assiette de voie, Richard étale de la colle pour liège en suivant l'axe de la voie préalablement tracé. Les deux demi-semelles sont ensuite posées toujours en suivant le tracé de l'axe de la voie. La fixation est immédiate mais il est encore possible pendant un certain temps d'ajuster la semelle si c'est nécessaire. 

Le fait de disposer de deux demi-semelles permet d'une part de suivre le tracé et d'autre part de courber la semelle comme on le verra par la suite.

 

 

-voie_isolation phonique

La pose des semelles de liège se poursuit en divers endroits. La ligne 21 qui serpente sur l'étage 0 est progressivement équipée de sa voie. Il en est de même avec la ligne 22 sur l'étage +1. Deux wagons trônent déjà sur cette dernière. Ils servent à vérifier que la voie est "roulante".

Le câblage de la voie suit évidemment la pose de celle-ci.

Avant de passer à la future opération de ballastage, un dévers sera créé dans les parties en courbe.

23:41 Écrit par André S dans 09. Voie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : -voie_isolation phonique |  Facebook |

Commentaires

Bonjour André

je voudrai te toucher pour te demander de l'aide
ton travail me plait beaucoup
et j'aimerai que tu me monte une maquette d'un atelier de fabrication avec quelques automatismes
je sais c'est dans tes cordes
j'attends ta réponse avec impatience

merci de me répondre
alaya
Tunis

Écrit par : alaya | 07/12/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Où trouvez-vous de la feuille de liège? (en Belgique si cela se trouve). J'en cherche de 2 ou 3mm d'épaisseur, pour un usage tout à fait différent, et je ne vois pas vers où je pourrais me tourner pour en trouver!

Merci beaucoup, cordialement,
Jérémie N.

PS: chapeau pour votre réseau HO! j'ai moi-même un réseau miniature en "N" mais qui attend toujours d'être achevé...ah si l'on avait plusieurs vies...

Écrit par : Jérémie | 26/02/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Merci pour votre appréciation.
On trouve du liège dans certains magasins proposant des articles pour le bricolage, particulièrement pour l'isolation phonique (en rouleaux) mais aussi comme revêtement de sol (sous forme de dalles), généralement en 3 et 5 mm d'épaisseur.
Essayez Google avec les mentions : isolation acoustique ou dalles de sol en liège.

Écrit par : André Saenen | 27/02/2012

Les commentaires sont fermés.