06/01/2012

01/2012 - L'équipement et la décoration du réseau se poursuivent

Il manquait quelques petits châssis à créer pour terminer la menuiserie de la phase 2 du réseau et ils se situaient à l'étage +1. Mes deux amis s'en sont occupés arguant notamment  du fait qu'il fallait en finir avec la poussière de bois causée par les travaux de menuiserie.

Dans cette optique, la plupart des bandeaux de façade et les panneaux d'arrière-plan ont été découpés et posés. Cela fait, nous avons d'ailleurs commencé à peindre ces derniers car la décoration du réseau se doit d'être lancée maintenant.

 

 

-decor de fond,-decor_relief en coquille

L'assiette de la gare de Rotenburg située à l'étage + 1 est maintenant prolongée jusqu'au passage entre les salles 1 et 2. Cette extension est destinée à donner accès, via un petit pont amovible, à la future extension de réseau qui prendra place le long du second grand mur de la salle 2. Mais cela fera partie de la phase 3.

Il y a un escalier qui prend naissance dans le petit espace à gauche du passage et il a fallu calculer pour que toute personne s'engageant dans l'escalier descendant dans l'atelier ne se heurte la tête aux châssis.

 

 

-decor de fond,-decor_relief en coquille

Cette photo montre l'ensemble des 3 étages : la voie en niche à l'étage - 1 ; au-dessus, l'étage 0 qui constitue l'étage "normal" s'étirant sur une largeur variable selon l'importance des installations et enfin, tout au-dessus, l'étage + 1, d'une largeur réduite à environ 35 cm, qui héberge essentiellement des lignes secondaires en décor champêtre.

 

 

-decor de fond,-decor_relief en coquille

-decor de fond,-decor_relief en coquille

La ligne 10 à double voie dont j'ai déjà dit qu'elle faisait 174 m de longueur actuellement s'étire le long du réseau en suivant les couloirs de circulation. Tout est maintenant prêt pour commencer à façonner le relief du paysage environnant les voies, essentiellement un relief assez irrégulier comme on en voit dans les Ardennes ou dans l'Eifel.

Sur le fond bleu uniforme peint à l'aide d'un large pinceau, je vais créer à l'aide de l'aérographe un ciel légèrement nuageux comme on peut en voir par une belle journée de printemps ou été, sans fioritures inutiles.

 

 

 

-decor de fond,-decor_relief en coquille

Entre deux autres travaux, je poursuis doucement le modelage du relief le long de la ligne 21. Ici, les ingrédients utilisés sont : toile métallique souple à fines mailles, bandes plâtrées et enduit fibreux préteinté de ma composition. Pourquoi préteinté ? La future pose des arbres exigera par la suite un forage préalable de trous afin d'y insérer les troncs d'arbre avec un peu de colle. Si la masse n'est pas teintée, il en résultera de la poussière plutôt blanchâtre due au plâtre. Idem pour toute opération de rectification du relief. Et puis, il y aura toujours des endroits où la végétation laissera apparaître le sol nu. La conclusion est évidente. A défaut, il suffira de peindre le sol avant revêtement de végétation mais gare aux éclats intempestifs.

 

 

 

-decor de fond,-decor_relief en coquille

Le séchage de l'enduit entraîne toujours une rétraction de celui-ci et il se crée des fissures. Il s'agit donc de remédier à cela en repassant un coup d'enduit assez liquide pour bien colmater les fissures et égaliser le relief.

 

 

 

-decor de fond,-decor_relief en coquille

Une légère couche d'enduit permet de donner une apparence définitive et correcte du relief. J'ajoute un peu de sciure de bois que je possède en excédent pour conférer un grain au revêtement. Ce n'est pas obligatoire du tout évidemment.

  

 

-decor de fond,-decor_relief en coquille

 

Ici, j'ai étalé une couche supplémentaire à l'aide d'un couteau à enduire. Pour parfaire le tout, je repasse au moyen d'un pinceau un coup d'enduit très liquide renforcé de colle pour bien lisser les aspérités.

 

  

 

Dcor5.jpg

De l'autre côté de cette tranchée, j'ai imaginé de futures constructions ayant entraîné la création d'une plate-forme et d'un mur de soutènement. Je me suis donc adonné à la fabrication de ce dernier à l'aide de plaques de plâtre issues de moules et voici un montage provisoire avec peinture partielle pour juger de l'effet obtenu. 

Dans ce cas-ci, il s'agit de moules de la firme Spörle. Mais j'en crée moi-même à l'aide de silicone et à partir de plaques du commerce en plastique. Ce sera l'objet d'un futur billet.

 

 

 

Commentaires

Bonjour André et...Bonne année !
Il y a un petit bout de temps que j'étais passé par ici... Je ne saurai dire pourquoi : les turbulences de la vie sûrement !!! Je constate que vous avez sacrément avancé votre réseau : Bravo ! Moi, c'est beaucoup plus modeste mais je peux enfin faire rouler (depuis peu) et même si le décors n'est pas encore planté partout, ça tourne !
Juste une cht'iotte vidéo :
http://www.youtube.com/watch?v=ECJgqr3kZSY&feature=plcp&context=C3722aabUDOEgsToPDskK-UstVQCQMbCDPmpXcb4fH
A bientôt peut être (!) et encore une fois bonne année André !

Écrit par : Poumot Philippe | 07/01/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour, André !
Je viens de passer, et non sans un plaisir certain, quelques bonnes heures à farfouiller dans tes archives et à inspecter de fond en comble ce site et je dois bien avouer qu’il est magnifique et que tes explications sont claires, précises et rudement bien écrites. Je m’attendais bien à un tel souci du détail venant de ta part, non seulement dans le style du blog mais aussi dans tes réalisations pleines d’atmosphère et de vie, mais à ce point-là… ; c’est un plaisir de puiser dans tes infos, de glaner quelques petits trucs et en plus, c’est encourageant pour ceux qui veulent, comme toi, pratiquer un tel hobby ! Un grand bravo et bon courage pour la suite ! Ce blog représente plus que jamais une mine d’informations tant pour un débutant que pour un modéliste avisé. C’est un "puits" et je pèse mes mots, bref, en un mot comme en cent, bravo et… merci !

Écrit par : P. Pierre | 23/01/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour, je suis tombé sur votre réseau et cherche a trouver la solution pour des murs de soutiens, pourriez vous me donner votre astuce pour les fabriquer.
merci d'avance et félicitations pour vos réalisations.Je suis au commencement de mon réseau, je suis en train de terminer la gare terminus d'une longueur de 1800 mm avec 14 quai, les idées m'ont été inspirées de Biscatrain que vous devez certainement connaître. a bientôt j'espère.
m.Debreu

Écrit par : debreu | 12/05/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour M. Debreu,

Oui, en effet, le réseau Biscatrain est un exemple remarquable d'un modéliste de qualité. Je visite souvent son blog riche d'enseignements.
En ce qui concerne les murs de soutien, rien de tel que de les fabriquer en plâtre, excepté les petites constructions qui peuvent être réalisées à l'aide de plaques extrudées en plastique.
J'ai à cet effet commis un billet expliquant comment je les fabrique : 04/2012-2 - Moules et moulages.
L'avez-vous lu ?
Le mieux est que vous fassiez quelques essais. Vous verrez, vous serez conquis.

Bonne continuation dans la construction de votre réseau.
André Saenen

Écrit par : André Saenen | 16/05/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.