14/10/2012

10/2012-2 - La décoration du réseau, priorité du moment.


Après la menuiserie, la pose des voies et le câblage, sans compter d'autres travaux préliminaires, le temps est arrivé de mettre l'accent sur la décoration du réseau.

Depuis un petit bout de temps, nous avons entrepris ou poursuivi la confection du relief en maints endroits, peint les rails et ballasté la voie là où c'était possible, posé quelques tunnels, etc. Nous continuerons ce travail partout où ce sera possible et ce genre d'occupation sera certainement notre lot pour une longue période, ce qui ne nous empêchera pas par ailleurs d'effectuer d'autres travaux secondaires par ci par là.

Voici un petit résumé des divers avancements effectués ces derniers temps.

 

IMG_0017.JPG
D'abord, examinons la ligne 22 à voie unique qui serpente à l'étage +1. Ici, nous sommes dans la grande courbe qui ceinture le U central du réseau.

  

IMG_0018.JPG
La suite de ladite courbe. Les bas-côtés de la voie sont déjà garnis de fin gravier. Le ballastage suivra en dernier lieu avant de passer à la végétation.

 

IMG_9997.JPG
Au sortir de la grande courbe, la voie pénètre dans un tunnel assez court traversant une élévation destinée à camoufler une colonne.

 

IMG_0585.JPG
Nous voici à la sortie du tunnel traversant la petite protubérance de terrain. Il me reste un petit travail de création de début de voûte à effectuer pour donner à cette entrée de tunnel un aspect plus réaliste.

 

IMG_9998.JPG
Suit à courte distance un troisième tunnel permettant à la voie de s'échapper derrière le panneau de fond afin d'effectuer un quart de tour. Je marie souvent plâtre et plastique pour les ouvrages d'art. Une fois la peinture et la patine terminées, il faut un oeil exercé pour discerner les deux types de matériau.

IMG_0608.JPG

Après ¼ de tour en coulisse, la voie réapparaît au sortir d'un tunnel – en cours de confection - taillé dans la roche, comme il en existe quelques-uns en Belgique et en Allemagne. Il était inutile de poser là un tunnel classique vu que l'entrée ne sera vue que de biais et à une certaine distance.  

 

Fairyland 2012 10 10_13.JPG
Un robuste plancher amovible chevauchant les voies permet à Richard de se hisser à bonne hauteur afin d'exécuter les travaux. Ce n'est pas pour rien que j'ai prévu à l'étage 0 de très solides châssis supportés par des non moins solides pieds. Plus tard, si besoin est, un accès sera possible par l'arrière du panneau de fond.


IMG_9877.JPG
Plus loin, la voie débouche enfin dans la gare de St-Andreas, terminus de la ligne, en cours de décoration et dont j'ai déjà parlé dans un autre billet.

 
IMG_0615.JPG

Nous descendons d'un étage pour nous retrouver au niveau principal du réseau, l'étage 0, situé à environ 1,20 m du sol. Nous sommes ici à la sortie de la gare de Stahldorf en direction de la grande gare de Kugelstadt que traverse l'artère principale du réseau, la ligne 10 à double voie.

Deux lignes se détachent de Stahldorf, à gauche la 21 en direction de Kugelstadt et à droite la 23 qui, au terme d'une longue pérégrination, se retrouvera à l'étage +1 pour desservir 3 petites gares et donner naissance à deux autres petites lignes en antenne, la 22 dont je viens de parler en début de billet et la 43, ces deux dernières desservant à leur tour deux autres petites gares supplémentaires. Mais là, j'anticipe un peu.

Le ballastage a déjà débuté. La pose de quelques bâtiments et la création de routes est prévue à court terme. 

 

IMG_0616.JPG

La ligne 23 en surplomb donne naissance à une entreprise raccordée, en l'occurrence une bouteillerie car sur le réseau trônera plus tard une brasserie ayant besoin de bouteilles. On y brassera une bonne bière à laquelle je donnerai un nom lorsque l'inspiration m'en soufflera un qui sonne bien.
La colonne qui a donné lieu à la colline et à deux tunnels à l'étage supérieur nécessitera ici aussi la création d'une avancée rocheuse afin d'être camouflée. Une sorte de pare-avalanche est également prévu pour la ligne 21 en contrebas. Une route en profitera pour se faufiler de l'autre côté de l'embarrassante colonne.



IMG_0593.JPG
Redescendons encore d'un niveau pour aboutir à l'étage -1. Il restait un bout de voie de la ligne 10 exempt de décor. Après avoir confectionné un relief provisoire à l'aide de frigolite d'emballage, Richard s'est attelé à confectionner une remontée de terrain adossée au panneau de fond en pratiquant sa propre méthode consistant à utiliser ses mains en guise de palettes pour étaler la pâte de papier. Seul le résultat compte, n'est-il pas vrai ?

 

IMG_0580.JPG

Pour conclure, il étale une couche de peinture sur la surface fraîchement posée. J'ai déjà expliqué pourquoi, essentiellement pour éviter que n'apparaisse par mégarde entre les touffes d'herbe du gris ou du blanc qui se remarquerait fort et ferait mauvais effet.

La partie en niche de la ligne 10 comporte des tunnels bien entendu, j'en compte 9 jusqu'à présent, qu'il me faudra bien construire avant leur pose. Je compte créer quelques moules afin de créer de la diversité, d'autant que le coût des tunnels en plastique n'est pas négligeable.


 

D'autres travaux ont encore été effectués, notamment la création de diverses pièces en plâtre à partir de moules mais cela fera partie d'un autre billet.

 

Fairyland 2012 10 10_11.JPG

J'effectue ici un remplissage des moules à l'aide de plâtre de moulage liquide lors de ma démonstration à Joseph qui n'a jamais fait ce genre d'opération. 

 

-décor_le long de la voie

Le travail du maître mouleur de service : une belle volée de pièces dont nous aurons bientôt besoin pour façonner des murs de soutènement et ouvrages connexes. Je compte utiliser massivement ce genre de pièces pour le décor, vu leur grande diversité, leur coût réduit et leur grande facilité de mise en oeuvre et de peinture/patine.

 

 

Commentaires

Bonjour,
je découvre votre blog et c'est un vrai plaisir... quel travail....!!! Je suis modeliste et ce depuis l'age de 14 ans alors imaginez le plaisir que j'ai eu à feuilleter votre blog... Je ne fais que du modélisme naval
Un grand merci pour ce plaisir
Bonne journée (Alain-Guy)

Écrit par : Alain-guy | 14/10/2012

Répondre à ce commentaire

Je n'ai qu'une chose à dire !! Classe !! (si... je peux rajouter un grand bravo !!)
A dans pas trop longtemps j'espère !!
Patrick.

Écrit par : patrick | 20/10/2012

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
J'ai débuter le modélisme ferroviaire il y a 3 ans, après 1 micro-réseau (Kerville, une petite cité Bretonne paru dans Loco Revue N° 769) je me suis lancé dans un réseau point à point de 6m environ sur 68 cm de large... Rien à voir avec le gigantisme (ce n'est pas péjoratif) de votre réalisation...
Je ne passe pas une semaine sans aller visiter votre blog 3 ou 4 fois, parce qu'il me conseille pour différents détails il me donne envie de "faire du train" (et avec 3 gamins et le boulot c'est pas facile) et c'est la réalisation que je cite en exemple... c'est un vrai régal à consulter en long en large et en travers...
Merci pour vos conseils, et de remplir ce blog avec tant de détails... (même si des fois ça met un peu de temps à venir)
et je suis touché que vous ayez cliqué sur la page facebook du blog "le traindejules".
Merci encore bravo et continuez comme ça !
Sincères salutations
Patrick.

Écrit par : patrick | 20/10/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
quel plaisir de venir sur votre blog , ça respire la convivialité !! vivement le prochain article ...

Écrit par : cybernales | 22/10/2012

Répondre à ce commentaire

Moi aussi j'ai repris le modélisme fin 2009 et grâce a des internautes comme André j'ai progressé a grande vitesse..

d'ailleurs je me souviens sur le forum FTM : début 2010 André avait fait une "tuto" en décrivant comment faire les décors

et là j'ai vu une œuvre d'artiste et un cours très pédagogique....dont j'ai pris plein de notes...pour mon réseau (en cours..)

je viens de temps en temps ici pour voir les avancées et c'est vrai que le travail accomplit ici est GIGANTESQUE..

BRAVO et merci de nous faire partager cette passion et expériences..

Amicalement

Jean-Claude

Écrit par : Jean-Claude (papybricolo) | 01/02/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.