25/04/2014

04/2014-2 - Moules et moulages

Dans mon billet 10/2012-2 - La décoration du réseau, priorité du moment, j'avais prévu de commettre un billet au sujet des moules permettant de créer des motifs en plâtre de toutes sortes d'éléments de décoration tels que murs, routes pavées, entrées de tunnel, etc. Cela fait maintenant près d'un an et demi et il est donc temps que je publie le billet promis, comme un lecteur me l'a rappelé.

 

 

-moules et moulages en plâtre

Dans le commerce spécialisé, on trouve quelques firmes (Werkstatt Spörle, Woodland Scenics ou Noch, Modellbauversand Jutta Joachim, ...) qui proposent une grande variété de formes en silicone permettant d'y couler du plâtre pour une reproduction en série dans les échelles courantes du modélisme ferroviaire.

 

IMG_0618.JPGJ'ai effectué ici une série de tirages pour me constituer un stock de murs de soutènement et de renforts.

 

IMG_0715.JPGAfin d'étoffer ma collection de moules tout en ménageant ma bourse compte tenu du prix des moules commercialisés, j'en ai confectionné quelques-uns moi-même. Il s'agit ici de boîtes de moulage dans lesquelles j'ai inséré des sujets du commerce. Il faut encore remplir ces boites de silicone liquide afin d'obtenir des moules souples qui serviront à la reproduction en plâtre des sujets sélectionnés.

 

Procédure pour créer ses propres moules en silicone.

Il faut créer une boîte de moulage étanche (l'étanchéité est importante) en plasticarte et y coller sur le fond le sujet à répliquer. Les bords doivent avoir une hauteur de 1 cm + l'épaisseur du sujet. Une fois le silicone coulé dans la boite (ne pas hésiter à en mettre un peu trop), couvrir la boite avec une surface plate (plasticarte, morceau de panneau mélaminé, planche à tartines, ...) et laisser s'exprimer le silicone excédentaire. Ceci permet d'avoir un moule dont toutes les surfaces sont bien plates et ne se déforme donc pas quand on le pose sur la surface de travail.
Il faut aussi se procurer du bon silicone de moulage (j'utilise personnellement le RVB n° 4).

 

IMG_0743.JPG

Il s'agit de bien mélanger le silicone et le durcisseur fourni. On verse ensuite doucement le mélange dans la boîte de moulage.

 

IMG_0832.JPGLes moules en silicone sont remplis de plâtre liquide et "secoués" pour faire remonter les bulles d'air emprisonnées.
Dans le cas de sujets assez épais comme l'entrée de tunnel de la photo, il m'arrive comme ici de ne pas remplir totalement le moule afin de diminuer l'épaisseur du tirage en plâtre.

 

 

Procédure pour couler le plâtre sans que des bulles d'air viennent gâcher le travail.

Il faut veiller à utiliser du plâtre adéquat (plâtre de moulage de bonne qualité), à la bonne consistance et ne pas trop mélanger pour éviter d'y incorporer trop de bulles d'air. On constate parfois que les moules en silicone neufs ont tendance à être "gras", c'est à dire à repousser l'eau contenue dans le plâtre en accrochant les bulles d'air. On préconise de réduire le phénomène en dégraissant le moule avec du liquide à vaisselle avant de couler le plâtre.

Quoiqu'il en soit, il est recommandé de "secouer" le moule pour faire remonter les bulles d'air.

 

Moulage 2.JPG

A gauche, la boîte de moulage, au centre le moule en silicone et à droite un tirage en plâtre.

 

 

IMG_0822.JPG

Une entrée de tunnel en cours de peinture au moyen de couleurs acryliques.

 

 

IMG_0835.JPGEn général, les tirages en plâtre de murs de soutènement ou d'entrées de tunnel nécessitent un support sur lequel on colle la pièce en plâtre.
Pour mes entrées de tunnel très nombreuses, des supports adéquats et des intérieurs en carton fin peints en noir ont été créés. On peut bien sûr utiliser des intérieurs de tunnel en plâtre moulé à partir de moules spécifiques comme on en trouve chez Spörle.

 

 

Moules 1a.jpg

J'ai aussi créé des moules pour reproduire des frontons de tunnel afin de varier les entrées en maçonnerie. Ici, le moule montre les traces du dernier tirage vu que le plâtre avait quelque peu débordé et avait dû être raclé à l'aide d'une palette plate, ce qui est par ailleurs une technique intéressante pour obtenir une surface arrière bien plane.

 

Moules 2.JPG

Quelques pièces viennent d'être tirées hors des moules. Quand on se met à couler du plâtre, autant se créer une réserve d'éléments divers dans laquelle on puisse puiser lors des travaux de décoration.

On remarque ici quelques petits défauts sur le long fronton de tunnel, cette pièce n'étant pas facile à extraire du moule. Qu'importe ! Il est facile de couper les parties défectueuses et de coller ensemble plusieurs morceaux de plâtre. La colle blanche à bois fait merveille pour coller les éléments l'un à l'autre.

 

Commentaires

Bonjour André
Super! Merci pour ces explications très claires et les tours de mains.
Je vais essayer sans tarder.

A bientôt pour de nouveaux billets

Écrit par : patrick | 26/04/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour André
J'ai une question concernant la confection de moules à partir d'un modèle maitre.
Est ce que tu apposes un produit de démoulage sur le modèle maitre avant de couler le silicone liquide?
Si oui, quel est il?

Merci par avance de ta réponse

cordialement

Patrick

Écrit par : Patrick du Lot | 07/05/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour Patrick,
Désolé pour le retard mis à te répondre, je reviens d'un voyage en France.

Non, le caoutchouc silicone est auto-démoulant.
Il colle surtout sur lui-même. Quand on fait un moule double, il faut passer une petite couche discrète de vaseline au pinceau sur les parties "silicone" de la première moitié.

Cordialement,
André

Écrit par : André Saenen | 22/05/2014

Répondre à ce commentaire

Pas de pb André.
Merci pour tes réponses éclairées et éclairante!

Écrit par : Patrick | 25/05/2014

Répondre à ce commentaire

je suis passionner de train et pensionner, je cherche des moules pour faire un stock de matériels ,si c est possible de les avoir en prêt , l idée est folle ,mais????a voir mon blog
www.trainpapy.blogspot.com
merci

Écrit par : mathieu jacques | 27/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour

Super article et confection.

Auriez vous l'adresse mail du site ou on peut acheter les moules. ou esce qu'il est possible d'en avoir de chez vous (a acheter).

cordialement.

Écrit par : lefebvre | 20/05/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Le plus connu parmi les artisans proposant des moules est Klaus Spörle. Voici son adresse de courriel :
klaus.spoerle@t-online.de

Il faut lui envoyer un mail en lui demandant un catalogue.

Cordialement,
André

Écrit par : André Saenen | 21/05/2016

Répondre à ce commentaire

merci pour votre réponse.
j'ai envoyé un mail mais le paiement n'est pas très clair. pourriez vous me faire une série de moule et vous me dite le prix.

en vous remerciant

david

Écrit par : lefebvre | 29/05/2016

bonjour

esce possible de créer soit même ses murs en plâtre sans les modèles que vous avez acheter.
je souhaite découper un carré de ba13 de créer avec un cutter des traits pour créer le mur. ensuite je souhaite créer le moule avec cette pièce.
croyez vous que cela soit possible.
sinon vos moules, serait il possible de vous en acheter.
cordialement

david

Écrit par : lefebvre | 26/05/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour David,

Oui, il est possible de faire un moule comme vous l'avez décrit en tenant compte que la pièce moulée doit avoir une certaine épaisseur de l'ordre de 5 à 10 mm.
Quant à mes moules, je ne les vends pas.

Cordialement,
André

Écrit par : André Saenen | 27/05/2016

Bonjour
Je viens de me remettre au train que j'avais laissé de coté depuis plusieurs années. J'ai utilisé a une époque pour faire des moulages de roche la technique du latex arme de compresse pour la solidité et la rigidité. Cela fait des moules très acceptables et le résultat est correct.
Cordialement
Bernard

Écrit par : Bernard SAUSSE | 13/11/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.