25/04/2014

04/2014-2 - Moules et moulages

Dans mon billet 10/2012-2 - La décoration du réseau, priorité du moment, j'avais prévu de commettre un billet au sujet des moules permettant de créer des motifs en plâtre de toutes sortes d'éléments de décoration tels que murs, routes pavées, entrées de tunnel, etc. Cela fait maintenant près d'un an et demi et il est donc temps que je publie le billet promis, comme un lecteur me l'a rappelé.

 

 

-moules et moulages en plâtre

Dans le commerce spécialisé, on trouve quelques firmes (Werkstatt Spörle, Woodland Scenics ou Noch, Modellbauversand Jutta Joachim, ...) qui proposent une grande variété de formes en silicone permettant d'y couler du plâtre pour une reproduction en série dans les échelles courantes du modélisme ferroviaire.

 

IMG_0618.JPGJ'ai effectué ici une série de tirages pour me constituer un stock de murs de soutènement et de renforts.

 

IMG_0715.JPGAfin d'étoffer ma collection de moules tout en ménageant ma bourse compte tenu du prix des moules commercialisés, j'en ai confectionné quelques-uns moi-même. Il s'agit ici de boîtes de moulage dans lesquelles j'ai inséré des sujets du commerce. Il faut encore remplir ces boites de silicone liquide afin d'obtenir des moules souples qui serviront à la reproduction en plâtre des sujets sélectionnés.

 

Procédure pour créer ses propres moules en silicone.

Il faut créer une boîte de moulage étanche (l'étanchéité est importante) en plasticarte et y coller sur le fond le sujet à répliquer. Les bords doivent avoir une hauteur de 1 cm + l'épaisseur du sujet. Une fois le silicone coulé dans la boite (ne pas hésiter à en mettre un peu trop), couvrir la boite avec une surface plate (plasticarte, morceau de panneau mélaminé, planche à tartines, ...) et laisser s'exprimer le silicone excédentaire. Ceci permet d'avoir un moule dont toutes les surfaces sont bien plates et ne se déforme donc pas quand on le pose sur la surface de travail.
Il faut aussi se procurer du bon silicone de moulage (j'utilise personnellement le RVB n° 4).

 

IMG_0743.JPG

Il s'agit de bien mélanger le silicone et le durcisseur fourni. On verse ensuite doucement le mélange dans la boîte de moulage.

 

IMG_0832.JPGLes moules en silicone sont remplis de plâtre liquide et "secoués" pour faire remonter les bulles d'air emprisonnées.
Dans le cas de sujets assez épais comme l'entrée de tunnel de la photo, il m'arrive comme ici de ne pas remplir totalement le moule afin de diminuer l'épaisseur du tirage en plâtre.

 

 

Procédure pour couler le plâtre sans que des bulles d'air viennent gâcher le travail.

Il faut veiller à utiliser du plâtre adéquat (plâtre de moulage de bonne qualité), à la bonne consistance et ne pas trop mélanger pour éviter d'y incorporer trop de bulles d'air. On constate parfois que les moules en silicone neufs ont tendance à être "gras", c'est à dire à repousser l'eau contenue dans le plâtre en accrochant les bulles d'air. On préconise de réduire le phénomène en dégraissant le moule avec du liquide à vaisselle avant de couler le plâtre.

Quoiqu'il en soit, il est recommandé de "secouer" le moule pour faire remonter les bulles d'air.

 

Moulage 2.JPG

A gauche, la boîte de moulage, au centre le moule en silicone et à droite un tirage en plâtre.

 

 

IMG_0822.JPG

Une entrée de tunnel en cours de peinture au moyen de couleurs acryliques.

 

 

IMG_0835.JPGEn général, les tirages en plâtre de murs de soutènement ou d'entrées de tunnel nécessitent un support sur lequel on colle la pièce en plâtre.
Pour mes entrées de tunnel très nombreuses, des supports adéquats et des intérieurs en carton fin peints en noir ont été créés. On peut bien sûr utiliser des intérieurs de tunnel en plâtre moulé à partir de moules spécifiques comme on en trouve chez Spörle.

 

 

Moules 1a.jpg

J'ai aussi créé des moules pour reproduire des frontons de tunnel afin de varier les entrées en maçonnerie. Ici, le moule montre les traces du dernier tirage vu que le plâtre avait quelque peu débordé et avait dû être raclé à l'aide d'une palette plate, ce qui est par ailleurs une technique intéressante pour obtenir une surface arrière bien plane.

 

Moules 2.JPG

Quelques pièces viennent d'être tirées hors des moules. Quand on se met à couler du plâtre, autant se créer une réserve d'éléments divers dans laquelle on puisse puiser lors des travaux de décoration.

On remarque ici quelques petits défauts sur le long fronton de tunnel, cette pièce n'étant pas facile à extraire du moule. Qu'importe ! Il est facile de couper les parties défectueuses et de coller ensemble plusieurs morceaux de plâtre. La colle blanche à bois fait merveille pour coller les éléments l'un à l'autre.

 

07/04/2014

04/2014-1 - La décoration du réseau : un peu de verdure

Voilà 10 ans que j'ai aménagé la salle 1 et que j'y ai commencé la construction du réseau, forcement limitée au dimensions de la pièce.

Il m'a fallu attendre 6 années avant de pouvoir effectuer des percements dans le mur qui ouvraient la voie à la salle 2, nettement plus vaste, dont la rénovation assez ardue du bâtiment qui l'abrite venait de s'achever. Nous sommes alors en l'an 2010. Le temps d'y installer un plancher, un plafond, l'électricité, l'éclairage et une pompe à chaleur (mes amis français disent "clim réversible") et les premiers châssis voyaient enfin le jour.

Cela fait donc un peu plus de 3 ans que mes deux aidants et moi pratiquons allègrement la menuiserie (et pas une petite !), la pose des voies et aiguillages, le câblage à en avoir la nausée, les essais en tout genre de solutions adaptées au réseau et à mon cahier des charges personnel (j'avoue ne pas chercher la facilité !) et un tas de travaux divers. Le décor là-dedans ? Eh bien, pas vraiment beaucoup en vérité.

Là, j'avoue en avoir eu ras-le-bol de ne pas pouvoir m'adonner à mon délassement de prédilection, la décoration. Je m'y suis donc collé depuis quelque temps après avoir suggéré à mes deux aidants un peu de vacances. J'aime d'avoir mes aises pour ce genre de travail car il m'a fallu ressortir de leurs caisses les très nombreux produits dont j'avais besoin. Je dois dire que chez moi, cela fait beaucoup de "brol" et quand j'étale mes caisses et mes boîtes de produits divers, c'est un vrai chantier ! Mais, sans matériel adéquat et varié, il est malaisé de faire du beau travail.

Quelques petites photos pour mettre en appétit.

 

-décor_le long de la voie,-décor_realisation de rochers,-décor de fond

Nous sommes sur la ligne 23. J'ai démarré la décoration à la colonne "litigieuse" qu'il m'a fallu camoufler (j'ai publié un billet là-dessus en son temps), ai ajouté un fronton au tunnel qui en avait bien besoin, modifié le petit mur de soutènement et revu les rochers en profondeur. J'ai finalisé par la pose de verdure,ce qui donne tout son cachet à la décoration.
Bien sûr, il y a des tas de choses à ajouter ou peaufiner, mais tel quel, je suis déjà fort content du résultat. J'y reviendrai plus tard pour les détails, comme la clôture le long de la voie ou quelques arbustes et buissons ici et là.

En décoration, j'ai l'habitude de faire le plus gros pour avancer et puis d'y revenir à mon aise par la suite, histoire d'éviter de faire rouler les trains dans un sempiternel et rébarbatif environnement et au contraire de les voir évoluer assez rapidement dans un beau décor. C'est tellement plus gai !

 

 

-décor_le long de la voie,-décor_realisation de rochers,-décor de fond
J'en ai profité pour motoriser l'aiguillage donnant accès à l'entreprise raccordée, la bouteillerie Gloup. Comme je deviens de plus en plus réfractaire (je l'ai déjà dit à maintes reprises) aux pérégrinations sous le réseau, j'ai posé le moteur sur la table et l'ai camouflé sous une petite avancée rocheuse amovible. Il s'agit d'un moteur à solénoïdes de mon ancien stock que j'écoule petit à petit.

 

-décor_le long de la voie,-décor_realisation de rochers,-décor de fond

En contrebas, le long de la ligne 21, j'ai créé un nouveau mur de soutènement car les rochers qui figuraient à cet endroit étaient mal fichus et un peu trop près de la voie sans toutefois engager le gabarit. C'est beaucoup mieux comme ça.

 

 

-décor_le long de la voie,-décor_realisation de rochers,-décor de fond

 

-décor_le long de la voie,-décor_realisation de rochers,-décor de fond

De temps en temps, je fais rouler un peu de matos. Patiné, bien sûr, sinon rien ! C'est ma récréation !

Pour parfaire le travail de "verdurage", j'ai peint un fond de décor représentant un rideau d'arbres. J'avais bien essayé des fonds de décor imprimés à coller mais le résultat ne m'a pas paru satisfaisant. Du coup, je me suis essayé à la peinture et l'approbation de mon épouse m'a convaincu de continuer dans cette voie. Il y a certainement moyen de faire mieux, mais ça viendra peut-être avec la pratique.

 

 

-décor_le long de la voie,-décor_realisation de rochers,-décor de fond

On voit à droite l'entrée arrière du petit complexe de la bouteillerie Gloup.

 

La visite n'est pas terminée. A très bientôt pour la suite.