La cokerie Schmidt

 

Etat d'avancement au 12 janvier 2012

 

Reproduire une cokerie n'est pas une tâche simple, du moins si l'on désire une reproduction réaliste. Cependant, même dans ce cas, une stricte reproduction n'est guère possible car elle exigerait trop d'espace.

 

J'ai souvent vu des réseaux comportant un endroit dédié à ce genre d'industrie. Le plus souvent, la cokerie est réduite à un simple kit issu de la gamme Cornestone (Walthers) assemblé tel quel. Primo, un seul kit n'est pas suffisant car il ne comporte qu'une petite batterie de fours à coke ; secundo, cette cokerie est de facture américaine et ne correspond absolument pas à une cokerie européenne ; tertio, il manque de nombreux éléments qu'il est indispensable de reproduire pour un bon réalisme.

 

Personnellement, je veux une reproduction d'une certaine ampleur et c'est pourquoi j'utilise 4 kits de cokerie : 2 provenant de chez Cornestone et 2 provenant de la firme Trix (dont un incomplet qu'un bon ami m'a donné). Tous ces kits sont assez succincts et seul le kit le plus récent proposé par Cornestone comprend maintenant un chariot à coke et une enfourneuse. Quant au kit proposé par Trix et Märklin en 2001 dans le cadre de leur thème "Du minerai à l'acier" (Vom Erz zum Stahl), il n'est qu'une copie du tout premier kit Cornestone fort incomplet que je n'ai pas acquis.

 

Cokerie 1.JPG

Les 4 kits que j'ai pu me procurer au fil du temps. Je ne sais pas trop ce que je ferai des bunkers à la mode américiane et autres éléments inutilisés mais ils me serviront un jour ou l'autre à bricoler quelque chose.

 

 

Cokerie 1a.jpg
Le kit de Walthers Cornestone acquis en dernier lieu comprend heureusement une enfourneuse et un chariot à coke, ce qui m'épargnera de la besogne. Ces deux éléments peuvent d'ailleurs être achetés séparément à l'heure actuelle ce qui permet aux détendeurs des premiers kits d'améliorer ceux-ci.


Quoiqu'il en soit, les bâtiments autres que la batterie de fours et les transporteurs à bande ne sont pas conformes car ils correspondent aux cokeries nord-américaines. Passe encore pour la tour de refroidissement qu'on peut améliorer. Il convient donc de créer de toutes pièces un bunker de chargement correct, un bâtiment de broyage du charbon, une tour de criblage et de stockage du coke, une défourneuse, un arrache-porte et bien d'autres éléments. Comme il s'agit d'un travail d'envergure, je me suis donné un grand délai pour le réaliser.


 

 Cokerie 2.JPG
Un kit propose une batterie de 18 fours. C'est beaucoup trop peu et mon projet de cokerie se voulant plus ambitieux a constitué la raison de ma quadruple acquisition.
Ici, en assemblant 4 batteries ensemble, j'obtiens une batterie de 72 fours ce qui se rapproche davantage de la réalité.

 

 

Cokerie 3.JPG
Voici les 4 batteries assemblées en une seule de 72 fours. L'étape suivante est la création d'un bunker de chargement qui ira de placer en bout de batterie. Je réfléchis néanmoins à une autre option consistant à placer le bunker au centre avec 36 fours de chaque côté. Je laisse mûrir l'idée ayant pour l'instant autre chose à faire.

Écrit par André S Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.